Histoire porno de femme sexy

Récit, confession, histoire érotique d'amatrice française très coquine

Il m'a regardé baiser avec un homme TTBM

Tout a commencé il y a environ 6 mois, lorsque notre nouveau voisin a emménagé. Ils étaient mariés mais n'avaient pas d'enfants. Ils étaient là depuis le début des années 30 et avaient l'air tous les deux en forme. Ron et Kerry étaient amicaux et nous ont demandé, à Heather et moi, de faire un barby certains week-ends. Heather a dû aller chez ses parents pendant deux semaines, alors j'ai été laissé à la maison pour m'occuper des choses. 

 Le premier week-end, je suis allé dans un bar et alors que Ron cuisinait, il m'a demandé si je voulais voir Kerry nue. J'ai été un peu choqué mais je lui ai dit que je le ferais. Il m'a ensuite dit qu'ils sont un peu pervers dans la chambre mais que ce serait une première. Il m'a dit qu'il lui bandait les yeux sur le lit et l'attachait aux montants du lit. Il lui dit ensuite que quelqu'un va venir dans la maison pour la voir. Il ne l'a pas encore fait, mais il continue à le lui dire. Au début, elle a eu peur, mais Know lui demande qui c'est. Il lui dit qu'il allait laisser entrer quelqu'un et le laisser venir dans la chambre pour le surveiller. Je ne devais rien dire, mais juste regarder. Après le thé, j'ai dit à Kerry que je devais partir car Heather allait sonner, alors je suis parti. On m'a dit d'y aller quand j'ai vu la lumière du fond s'éteindre. J'ai attendu ce qui se passait pour toujours et quand la lumière s'est éteinte, je suis allé là-bas. Ron m'a laissé entrer par la porte de derrière et m'a conduit à la chambre. J'étais tellement excitée quand j'ai vu Kerry nue et attachée aux quatre montants du lit. Ron m'a alors demandé qui, selon elle, regardait et elle m'a dit que c'était Fred, son meilleur ami. Ron lui a alors dit s'il était celui qu'elle voulait. Je l'ai regardé s'approcher et lui toucher les bras et les tétons. Kerry a alors demandé à Ron si Fred pouvait lui sucer les tétons et il s'est déplacé sur le côté de la pièce, en lui faisant face et en lui disant si c'était ce qu'elle voulait, alors il est revenu vers lui et lui a sucé les tétons et comme il le faisait, il a commencé à la doigter et elle a ouvert ses jambes aussi largement que possible pour qu'il puisse lui doigter le clitoris. Il n'a pas fallu longtemps avant qu'elle jouisse et elle a alors demandé si Fred pouvait la baiser, alors Ron s'est mis entre ses jambes et l'a baisée jusqu'à ce qu'elle jouisse à nouveau. Il l'a lâchée et s'est mis sur le côté du lit, lui a dit d'ouvrir la bouche et de la laisser le sucer, et il a joui dans sa bouche. Après qu'il ait joui, elle a demandé qui jouissait dans sa bouche et il a dit qui vous vouliez que ce soit, elle a dit Fred.

Il a dit à Kerry qu'il allait laisser Fred sortir et qu'il reviendrait. Ron m'a laissé sortir et m'a remercié.
Le lendemain, il m'a remercié à nouveau et m'a dit que c'était un de ses fantasmes de laisser quelqu'un les surveiller, mais que Kerry ne savait pas
Pendant la semaine, Ron m'a vu et m'a demandé quand Heather rentrait et je lui ai répondu que ce n'était pas avant le dimanche arvo. Il m'a alors choqué et m'a demandé si je voulais revenir samedi soir, mais cette fois, je baiserais Kerry devant lui. Je lui ai dit que j'allais y réfléchir.
Le samedi, Kerry m'a vu devant et m'a demandé si je voulais venir prendre le thé et je lui ai dit o/k. Alors que Ron préparait le thé, il m'a demandé si j'avais réfléchi à ce qu'il m'avait demandé et je lui ai dit que si j'étais à la porte de derrière lorsque la lumière s'éteindrait, je le ferais. Heather a sonné et tout ce à quoi j'ai pensé, c'est à baiser Kerry. J'ai alors décidé de foncer.
Il était environ 22h30 quand la lumière s'est éteinte, alors je suis allé voir Ron et il a ouvert la porte tout nu. Il m'a alors dit de me déshabiller, mais je ne devais rien dire. Je l'ai suivi dans la chambre et j'ai vu Kerry nue, les yeux bandés et attachée aux 4 montants du lit. Ron a alors demandé si Fred pouvait revenir, elle a ri et a dit que tant qu'elle la baiserait fort, cette fois elle voulait sa bite au fond de sa gorge quand il éjaculerait. Ron m'a fait signe de me déplacer et de la toucher, alors j'ai touché son bras et je l'ai déplacé lentement vers le bas jusqu'à ce que je touche son sein. J'ai joué avec son mamelon et ça a commencé à devenir dur. Je me suis approché un peu plus près de l'endroit où sa main était attachée et j'ai laissé ma bite la toucher. Elle l'a pris et a commencé à le caresser. Elle a alors dit à Ron qu'il ne faut jamais faire ça et il a dit non parce que c'est Fred. Kerry a ensuite demandé s'il y avait quelqu'un d'autre et Ron a dit seulement si tu veux. Je l'ai laissée me tirer la bite et j'ai passé ma main sur son ventre et j'ai trouvé sa chatte. Elle était mouillée et je lui ai fait un clitoris jusqu'à ce qu'elle jouisse. Kerry a ensuite demandé à Fred de me baiser, alors je suis allée me glisser entre ses jambes, j'ai regardé sa chatte et puis Ron. Il a fait un signe de tête, alors j'ai glissé ma bite dans sa chatte. Elle m'a alors dit que Fred me baisait fort, pas comme les autres fois, alors j'ai enfoncé ma bite dans son corps jusqu'à ce qu'elle jouisse à nouveau, mais j'ai continué et elle a joui à nouveau pour la troisième fois.

Je me suis arrêté et je me suis allongé sur elle avec ma bite toujours à l'intérieur. Quand elle s'est calmée, je l'ai quittée et j'ai fait le tour du lit pour mettre ma bite près de sa bouche, elle a ouvert sa bouche et m'a laissé la pousser. Elle a ouvert la bouche et m'a laissé l'enfoncer. Peu de temps après, j'étais prêt à jouir et j'ai mis mes mains derrière sa tête et je l'ai enfoncée aussi loin qu'elle pouvait le faire. J'ai fait un grognement et elle a su que j'allais jouir, alors que je jouissais, je l'ai sentie sucer très fort et elle a avalé tout mon sperme. Quand j'ai fini de jouir, elle a mis ma bite dans sa bouche, alors j'ai ramené ma main vers sa chatte et je l'ai doigtée jusqu'à ce qu'elle jouisse à nouveau. Une fois que c'était fini, j'ai quitté la pièce et Ron m'a dit qu'il allait laisser Fred sortir et qu'il reviendrait. Je suis rentré chez moi et j'ai réfléchi à ce qui s'était passé.
La semaine suivante, Ron m'a vu et m'a remercié, il a dit que Kerry n'arrêtait pas de demander qui était dans la pièce et il n'arrêtait pas de dire que lui seul